Le temps d’un week end, monologue Al Pacino

 

Publicités

Stratégies de coopétition

images.jpg

« La Co-opétition : Une révolution dans la manière de jouer concurrence et coopération est un ouvrage sur la coopétition, la stratégie d’entreprise, et la théorie des jeux, par Adam M. Brandenburger et Barry J. Nalebuff. Le livre a été initialement publié par Crown Business le 1er mai 1996.  »

« La coopétition est une collaboration ou une coopération de circonstance ou d’opportunité entre différents acteurs économiques qui, par ailleurs, sont des concurrents (« competitors », en anglais).

Ce mot « coopétition » est un mélange des deux mots coopération et de compétition (concurrence). Il s’agit d’un mot-valise (comme modem, codec) qui emprunte au précepte de Nicolas Machiavel : « Si tu peux tuer ton ennemi, fais-le, sinon fais t’en un ami ».

Elle consiste pour une entreprise à conserver son intégrité tout en partageant certaines de ses ressources avec certains de ses concurrents. Il s’agit d’une stratégie globale, qui permet tout autant des coopérations dans un mode projet, pour remporter un gros contrat, ou développer un produit particulièrement complexe, que des coopérations de long terme et multi-niveaux, impliquant de fortes synergies entre les entreprises en coopétition ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coopétition

(Wikipédia)

La coopétition : et si votre concurrent devenait votre meilleur allié ?

https://theconversation.com/la-coopetition-et-si-votre-concurrent-devenait-votre-meilleur-allie-79704

 

Stratégies de coopétition – Rivaliser et coopérer simultanément

Frédéric Le Roy, Saïd Yami

https://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782804161699-strategies-de-coopetition

Les vrais talents de l’entreprise ne sont pas ceux que l’on croit

Le blog de Philippe Silberzahn

J’ai déjà eu l’occasion dans un article précédent de dire tout le mal que je pensais de la notion de talent, très à la mode dans les grandes entreprises et les directions des ressources humaines. Je montrais que les talents d’aujourd’hui ne sont pas ceux dont l’entreprise aura besoin demain. La plupart des politiques de gestion de talents des grandes entreprises se font donc le nez dans le rétroviseur et ont pour but de préparer la dernière guerre.

Une autre difficulté avec cette notion est que les talents de l’entreprise ne sont généralement pas où la direction pense qu’ils sont, c’est à dire parmi les jeunes cadres dynamiques aux dents longues. C’est l’idée-même que les talents de l’entreprise sont les chefs ou les futurs chefs qui pose problème.

Voir l’article original 1 116 mots de plus

Non l’Administration n’est pas froide et ingrate par essence.

tumblr_pahhs2ZFxw1wbfj3ro1_540.jpg

Non l’Administration n’est pas froide et ingrate par essence.
Mais elle le deviendrait par les actes de ceux qui engendrent et pérennisent un tel état qui dégrade de fait le climat social.
Non il ne faut pas se résigner et courber l’échine de peur de se prendre des murs, soit disant par ce qu’on ne pourrait pas changer les choses.
C’est un devoir essentiel de cultiver des valeurs de bienveillance et de reconnaissance (qui n’ont rien à voir avec des gratifications matérielles) afin d’attirer et de fidéliser des talents qui veulent œuvrer pour l’intérêt public.
C’est un devoir de cultiver l’excellence et l’engagement qui conduisent au développement et l’élévation de l’individu pour une œuvre collective et le bien commun.
A bons entendeurs

 

Le survivalisme

Mathis A. LeCorbot

Êtes-vous un ou une survivaliste?

Si vous ignorez ce terme, il y a de fortes chances pour que vous ne le soyez pas, mais ce n’est pas certain. La définition ratisse large et se module d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, toutefois, il existe une constante. Un survivaliste se prépare pour des futurs difficiles avec toutes les variantes qu’il est possible d’imaginer.

84282909_o.jpg

Le survivaliste sédentaire

Pendant la guerre froide aux É.U.A., certaines personnes se sont fait construire des bunkers antinucléaires et les ont équipés de matériel et de vivres pour subvenir à tous les besoins durant quelques mois. Cet exemple représente le summum du survivaliste, un individu convaincu qu’il faut se préparer au pire et prendre tous les moyens modernes pour y faire face: armes et munitions, systèmes multiples de communication, de recyclage de l’air et de l’eau, de chauffage et de climatisation, génératrice…

Voir l’article original 1 371 mots de plus

European Science Open Festival (ESOF) à Toulouse, ville de la science 2018

 

La 8e édition d’Euro Science Open Forum (ESOF), la plus grande rencontre sur la science et l’innovation a lieu à Toulouse du 9 au 14 juillet 2018.

Un événement prestigieux qui fait de la ville « Cité Européenne de la Science ».

En parallèle du programme scientifique, le festival « Science in the city » attend le grand public du 7 au 15 juillet.

https://theconversation.com/vive-leurope-des-scientifiques-99576

https://www.esof.eu/en/

https://toulousescience2018.eu/

http://www.univ-toulouse.fr/international/esof-toulouse-2018/le-programme

 

 

L’agritourisme : « Vivez la Campagne de plus Près »

 

« L’agritourisme ou agrotourisme, on l’assimile parfois au tourisme agricole ou encore au tourisme à la ferme, est une forme de tourisme dont l’objet est la découverte des savoir-faire agricole d’un territoire, et par extension des paysages, des pratiques sociales et des spécialités culinaires découlant de l’agriculture.

Il s’agit d’une des formes du tourisme rural, qui lui caractérise l’ensemble des pratiques touristiques ayant le milieu rural comme finalité, non exclusivement dans sa dimension agricole.

Cette activité permet de générer un développement économique plus ou moins marqué pour les territoires et les agriculteurs concernés.

Le réseau français de Bienvenue à la ferme est l’un des promoteurs de l’agritourisme en France.« 

(Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agritourisme )

Proposez votre projet d’accueil à la ferme sur le site Miimosa

http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article/proposez-votre-projet-d-accueil-a-la-ferme-sur-le-site-miimosa-1142-131827.html

Le réseau Bienvenue à la Ferme.

« Son slogan : «Vivez la Campagne de plus Près» affirmant notre identité et notre promesse

Créé en 1988 par des agriculteurs, le réseau « Bienvenue à la ferme » est :

  • composé de plus de 8 000 agriculteurs adhérents
  • animé par des conseillers « Bienvenue à la Ferme » régionaux et départementaux qui accompagnent les agriculteurs dans leur activité, garantissent la qualité des produits et activités, aident à l’installation, assurent la promotion de la marque localement
  • coordonné par le service des Chambres d’Agriculture France qui a pour objectifs le développement de la marque « Bienvenue à la ferme », la communication nationale, le développement des services aux adhérents »

Le développement de l’agritourisme et le conseil aux agriculteurs. C’est notamment :
l’apport de références économiques pour permettre aux agriculteurs de réaliser les choix les plus pertinents en terme d’activité d’accueil.
un accompagnement pour le montage de leur projet, l’apport de connaissances dans les domaines juridiques, fiscaux et sociaux.

Site national : www.bienvenue-a-la-ferme.com

Mon beau terroir : l’agritourisme clés en main pour les pros du tourisme

https://www.tourmag.com/Mon-beau-terroir-l-agritourisme-cles-en-main-pour-les-pros-du-tourisme_a93446.html