UTOPIA Bordeaux : une douce utopie ?

Histoires de boîtes

L’argent est-il le nerf de la guerre pour pérenniser une activité ? Un “village“ d’irréductibles Girondins tente le pari d’exister à sa manière, loin du dictat que représente le sacro-saint chiffre d’affaire.

C’est sur la place Camille Jullian, au cœur de Bordeaux centre que se dresse la vieille église St Siméon qui accueille l’équipe de l’Utopia. Son activité prend la forme d’un cinéma indépendant qui diffuse des films d’art et d’essai en version originale sous-titrées et met en avant les productions françaises.

bordeaux-cafe-utopia

Mais ce qu’il revendique avant tout, c’est de ne pas être qu’un simple diffuseur. La programmation est mûrement réfléchie et s’appuie sur des valeurs et un engagement politique. L’Utopia donne à voir mais surtout il donne à penser.

L’engagement citoyen comme moteur

Clairement déclarés de gauche, les exploitants du cinéma louent la diversité, l’échange et militent pour percevoir le monde autrement. Aniceto et Stephen tous deux Co-exploitants dans la structure…

View original post 805 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s