La nouvelle ère des paysans – C’est vous la France

 

téléchargement

Réenchanter nos campagnes, redonner vie à nos territoires et replacer l´agriculture au coeur de la vie rurale.

Cette ambition des hommes, des femmes, tous agriculteurs la portent partout en France. Ils agissent au quotidien et à leur échelle pour que l’agriculture devienne un vecteur positif du dynamisme des territoires.

C’est vous la France est partie à la rencontre, de trois de ces femmes, participantes au concours Terres d´Idées.

Trois porteuses d´idées qui bâtissent l´agriculture de demain.

Cette nouvelle génération de paysan a pour ambition d´ouvrir une nouvelle ère de l’agriculture française, une ère tournée vers l’entrepreneuriat et le retour à la terre.

Leurs projets sont divers, des fermes pédagogiques, de l´insertion sociale ou encore un nouveau modèle économique pour l´élevage.

Ce sont ces initiatives diverses et complémentaires que récompense le concours Terres d’Idées.

À la clé, le lauréat obtiendra 7000 euros de dotation, un coup de pouce pour pérenniser son activité.

Chaque participante, à sa manière esquisse les contours de l’agriculture française de demain, une agriculture positive et optimiste, loin des crises agricoles successives.

 

En février dernier, Mutualia lançait l’appel à projets Terres d’idées, destiné à promouvoir les initiatives innovantes contribuant à valoriser, via l’agriculture, le développement durable, l’économie et la vie des territoires.

Les lauréats ont été dévoilés la semaine dernière : quatre agriculteurs ont reçu un soutien financier de 7 000 € pour les aider à mettre en place leur nouvelle activité.

https://www.mutualia.fr/agriculteur/mutualia-et-vous/terres-didees/

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/appel-a-projets-terres-d-idees-quatre-laureats-pour-des-initiatives-atypiques-et-engagees-202-149979.html

 

fiches_concours-graines-d-agriculteurs-2019-vote-du-public-sur-internet2.jpg

Le jury vient de sélectionner les finalistes du concours Graines d’agriculteurs, organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation du syndicat Jeunes Agriculteurs.

Lancée fin janvier, l’édition 2019 est placée sous le signe de la gastronomie.

Plus d’une soixantaine de jeunes agriculteurs, installés depuis moins de cinq ans, ont envoyé leur candidature.

À vous maintenant de voter pour votre JA préféré parmi les dix encore en lice.

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/concours-graines-d-agriculteurs-2019-votez-pour-votre-jeune-agriculteur-prefere-202-149621.html

Publicités

eCivis

 

 

eCivis es una organización sin fines de lucro ubicada en Getxo (País Vasco), desde 2012. Trabajamos para el empoderamiento de la ciudadanía a través del conocimiento y la información, impulsando diferentes propuestas y proyectos destinados a estimular los debates y talleres sobre lo que Europa queremos. y promover la participación ciudadana.

eCivis is a non-profit organization placed in Getxo (Basque Country), since 2012. We work for the citizenship empowerment through knowledge and information, boosting different proposals as well as projects aimed to stimulate debates and workshops about what Europe we want, and to promote citizenship participation.

eCivis est une organisation à but non lucratif établie à Getxo (Pays basque) depuis 2012. Nous œuvrons pour l’autonomisation des citoyens par le biais de la connaissance et de l’information, en promouvant différentes propositions et projets visant à stimuler les débats et les ateliers sur l’Europe. nous voulons et promouvoir la participation citoyenne.

http://ecivis.eus/

L’agritourisme : « Vivez la Campagne de plus Près »

 

« L’agritourisme ou agrotourisme, on l’assimile parfois au tourisme agricole ou encore au tourisme à la ferme, est une forme de tourisme dont l’objet est la découverte des savoir-faire agricole d’un territoire, et par extension des paysages, des pratiques sociales et des spécialités culinaires découlant de l’agriculture.

Il s’agit d’une des formes du tourisme rural, qui lui caractérise l’ensemble des pratiques touristiques ayant le milieu rural comme finalité, non exclusivement dans sa dimension agricole.

Cette activité permet de générer un développement économique plus ou moins marqué pour les territoires et les agriculteurs concernés.

Le réseau français de Bienvenue à la ferme est l’un des promoteurs de l’agritourisme en France.« 

(Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agritourisme )

Proposez votre projet d’accueil à la ferme sur le site Miimosa

http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article/proposez-votre-projet-d-accueil-a-la-ferme-sur-le-site-miimosa-1142-131827.html

Le réseau Bienvenue à la Ferme.

« Son slogan : «Vivez la Campagne de plus Près» affirmant notre identité et notre promesse

Créé en 1988 par des agriculteurs, le réseau « Bienvenue à la ferme » est :

  • composé de plus de 8 000 agriculteurs adhérents
  • animé par des conseillers « Bienvenue à la Ferme » régionaux et départementaux qui accompagnent les agriculteurs dans leur activité, garantissent la qualité des produits et activités, aident à l’installation, assurent la promotion de la marque localement
  • coordonné par le service des Chambres d’Agriculture France qui a pour objectifs le développement de la marque « Bienvenue à la ferme », la communication nationale, le développement des services aux adhérents »

Le développement de l’agritourisme et le conseil aux agriculteurs. C’est notamment :
l’apport de références économiques pour permettre aux agriculteurs de réaliser les choix les plus pertinents en terme d’activité d’accueil.
un accompagnement pour le montage de leur projet, l’apport de connaissances dans les domaines juridiques, fiscaux et sociaux.

Site national : www.bienvenue-a-la-ferme.com

Mon beau terroir : l’agritourisme clés en main pour les pros du tourisme

https://www.tourmag.com/Mon-beau-terroir-l-agritourisme-cles-en-main-pour-les-pros-du-tourisme_a93446.html

Appel à projets FRC 2018 : « Plasticité et réparation : réparer le cerveau et/ou la moelle épinière »

frc.png

« Plasticité et réparation : réparer le cerveau et/ou la moelle épinière » est le thème de l’Appel à Projets FRC 2018. Le cerveau et la moelle épinière sont les organes extraordinaires qui nous permettent de sentir, de bouger, de penser, d’être ce que nous sommes… Ce sont aussi des organes très fragiles qui peuvent être abîmés ou détruits par de multiples maladies ou accidents, et ce depuis le début de la vie fœtale jusque chez le sujet âgé. Pouvoir réparer le cerveau ou la moelle est un enjeu majeur. »

« Sachant que les maladies neurologiques et psychiatriques sont très fréquentes et sont souvent sources de handicap, la réparation des lésions du cerveau et de la moelle épinière, quelle qu’en soit l’origine, est un enjeu sociétal majeur. Nous commençons à peine à comprendre les mécanismes spontanés de réparation et de plasticité, et déjà de nouvelles possibilités pour les encourager ou les remplacer voient le jour. C’est pourquoi la FRC souhaite promouvoir autour de ce nouvel appel à projets toutes les recherches visant réparer le cerveau et/ou la moelle épinière. »

Les équipes de recherche ont jusqu’au 5 octobre pour nous envoyer leurs dossiers de candidature.

Source :

http://www.frcneurodon.org/informer-sur-la-recherche/appels-a-projet-en-cours/appel-a-projets-frc-2017-plasticite-reparation-reparer-cerveau-etou-moelle-epiniere/

Centre de la Culture du Limousin Médiéval

 

24775224_10155292668067602_1343467741254835587_n.jpg

Berceau des troubadours, de la musique polyphonique de l’abbaye de Saint-Martial de Limoges bien avant Notre-Dame de Paris, de la production exceptionnelle de plus de 120 000 pièces d’émaillerie, du plus grand scriptorium de France après celui de Cluny … le Limousin, à la fois terre méconnue et reconnue par les historiens.
La création de cette page et du site limousin-medieval.com sont une initiative personnelle afin de partager et valoriser l’histoire du Limousin.
Partageons nos connaissances sur l’histoire médiévale du Limousin : ses troubadours, ses pèlerinages locaux, ses manuscrits, ses ordres religieux, ses voies d’accès et de commerce, sa création musicale.
22528791_10155150454372602_2617427987885135516_o.jpg
« Le projet de développer le tourisme culturel autour du patrimoine médiéval continue …
Après huit années d’argumentation et de mises en place d’outils comme le site www.limousin-medieval.com, j’attends le soutien des institutionnels pour promouvoir un peu plus encore le patrimoine et valoriser les initiatives privées et publics auprès du grand public, touristes internationaux et scolaires.
Espérons que nous pourrons transformer l’essai pour mettre en oeuvre une vraie dynamique de communication pour mener au soutien d’une économie locale sur notre territoire.
Les départements du Limousin et la Région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que les villes limousines sont invitées à contribuer à mon projet.
Cordialement, Alain PETIT (20 octobre 2017 sur la page Centre de la Culture du Limousin Médiéval

L’industrie de demain en 10 exemples

Industrie du futur, industrie 4.0, industrie de demain… Quel que soit son nom, cette industrie de pointe sera plus flexible, plus connectée, centrée sur l’humain. Découvrez en vidéo les projets les plus emblématiques de cette industrie d’avenir ! 

http://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/L-industrie-de-demain-en-10-exemples-33178?